Marche et démarche – l’univers des chaussures et leur histoire 👠🥿👢👡👞👟 👠❤️

Chers amis,

J’espère que vous allez bien. Maintenant avec Corona j’ai finalement un peu plus de temps pour écrire des articles. 

Les chaussures et la possibilité d’en avoir pour chaque occasion – quelle qu’elle soit : Pour un événement comme par exemple un mariage, un anniversaire ou une petite fête entre copains et familles. Ou encore pour chaque saison comme le printemps, l’été, l’hiver et l’automne. Et quel genre de chaussures ? Plutôt sportives ou plutôt classe ? Plutôt hautes ou plutôt plates ? Des talons très hauts ou plutôt moyens ? Et encore la question de la couleur…noire normalement c’est toujours très classique ou peut-être en peu coloré ? Pourquoi pas rouge ?  Ou plus extravagantes avec des couleurs différentes comme un arc-en-ciel ou peut-être même dorées ? Les chaussures sont un chapitre pour soi…les goûts et les besoins sont aussi différents que les gens de ce monde 🌍 le sont. 
Concernant les chaussures il y’avait une exposition très intéressante consacrée aux chaussures et leurs histoires très diverses. 

Comme vous me connaissez déjà, j’adore les expositions. Récemment j’ai vu une exposition très intéressante. „Marche et démarche“ au Musée des Arts Décoratifs (MAD) à Paris. L’exposition est malheureusement déjà terminée depuis quelques mois, mais je n’ai jusqu’à présent pas eu le temps d’écrire un petit article concernant cette exposition magnifique.

Le MAD est vraiment un de mes musées préférés à Paris. J’ai déjà visité l’exposition Dior qui était aussi magique et magnifique que Christian Dior lui-même. J’étais tellement fascinée que j’ai même visiter cette exposition trois fois 🙈😊. C’est vrai, j’ai mes petites folies 🙈

L’exposition « Marche et démarche » des chaussures et leurs histoires intéressantes, très diverses et aussi très longues. L’exposition s’étendait d’ailleurs sur deux étages. 

Dans l’article – comme d’habitude – je ne vous présenterai que les choses qui m’ont le plus impressionnée. Sinon l’article serait beaucoup trop long (comme l’exposition ;)).

L’exposition avait commencé avec des chaussures pour les enfants – à partir des années 1400 – 1500. C’était intéressant de voir comment les différentes chaussures pour enfants ont évolué au cours des siècles précédents.  Les premières pas d’un enfant – de bébé à l’enfant et à la fin un adulte. Un petit voyage intéressant. Les premières chaussures très anciennes étaient très intéressantes – c’était des bottines, des paires de chaussons pour bébé, des paires de sabots et encore beaucoup plus. 

Plus loin se trouvait une collection de différentes chaussures avec des bottes 👢, des bottines 🥾, des escarpins, des High-Heels 👠 énormément hauts, des patins très anciens, des ballerines 🥿, des sneakers 👟 (avec entre autres les sneakers très connus de Stan Smith), des sandales 👡 et les très célèbres High-Heels Christian Louboutin (marque connue pour ses semelles rouges et aussi les talons très hauts) et encore beaucoup d’autres chaussures. Le monde des chaussures est simplement très différent, très unique et – d’une certaine façon – très joli. 

Après j’avais pu faire la connaissance d’intéressantes chaussures pour très petits pieds – Lotus d’Or.  Des chaussures vraiment très petites et aussi la méthode comment obtenir des pieds assez petits pour les chausser – une méthode intéressante ou plutôt très brutale.  En Chine et en Orient   ça paraît avoir été une mode où presque un culte d’avoir des pieds très petits. Il y avait diverses méthodes pour faire des pieds plus petits…plutôt d’une façon très brutale. 

Point Intéressant : Lotus d’Or – c’était la coutume des pieds bandés pratiquée en Chine du Xème jusqu’au début XXème siècle pour les filles et les jeunes femmes qui viennent d’une famille d’une classe sociale favorisée. Du moins c’était le cas au départ. 

Il faut savoir que c’était probablement depuis le 10ème siècle l’idéal de beauté pour le pied de la femme – aussi appelé pied de lotus ou de lys. Les pieds simplement très petits.  L’objectif était que les pieds aient une longueur d’environ 10 centimètres pour pouvoir les chausser dans des chaussures en soie fabriquées et décorées individuellement.  Un symbole pour représenter la beauté, mais aussi la soumission des femmes. La façon comme les femmes marchent a complètement changé. Les femmes étaient plutôt handicapées pour marcher à cause du traitement des pieds.  Au fil du temps, l’idéal des petits pieds s’était encore accentué, à tel point que les femmes pouvaient à peine marcher pour sortir de chez elles.  Les pieds étaient devenus une sorte de signe de richesse et de la classe supérieure. Des femmes se laissaient porter dans une litière. 

Les femmes des familles pauvres n’avaient pas reçu ce traitement, parce qu’elles étaient obligées de travailler dans les champs. 

Ce traitement a été interdit en 1911, mais se faisait encore secrètement. En 1949 il y a eu l’interdiction légale de Mao Zedong et la fixation des pieds a été complètement interdite. 

Ensuite j’ai vu quelque chose de presque amusant, une sorte de « try it yourself »

Ce que j’ai trouvé intéressant, c’était d’essayer des chaussures avec des hauteurs et formes vraiment très différentes. Dans une paire j’ai vraiment reçu des complexes 😅… je ne pouvais pas y rentrer… mes pieds étaient trop larges 😅🙈.  Quand même j’ai pu rentrer dans les chaussures un peu plus hautes… celles-ci étaient même un peu trop grandes 😅🙈.J’ai essayé de vraiment marcher avec une paire de chaussures très hautes, heureusement il y avait des possibilités de bien se tenir. Quelqu’un m’a pris en vidéo et à la fin j’ai beaucoup ri parce que c’était trop amusant de voir comment je me tenais. Cette vidéo je ne vais pas la partager parce que c’est quand même un peu très privé. Pardon pour ça. 🙈.  Par contre je vais ajouter des photos. 😉

Une autre partie de l’exposition que j’ai trouvé très intéressante – des chaussures qui étaient cachées derrière un rideau. C’était comme un petit mystère… caché derrière des rideaux… Après c’était comme la découverte d’un grand secret bien caché. 

Derrière le rideau se cachaient des chaussures que franchement presque personne ne pourrait porter. Comme déco elles sont certainement très jolies et magnifiques, quelque chose  à admirer mais certainement très douloureux à porter… par exemple une paire de chaussures très jolies mais avec des petites pointes ou une autre avec des petits corails. Une autre paire qu’on peut certainement porter – une sorte de ballerines avec des talons très hauts et avec les semelles rouges connues pour Christian Louboutin. De véritables ballerines peuvent certainement porter ses chaussures là. Vous pouvez aussi voir les photos avec les différentes chaussures cachées derrière le rideau… comme ça vous pouvez aussi découvrir  les petits secrets derrière le rideau. 😉 Un peu plus loin il y avait des chaussures qu’ on m’a expliqué être des chaussures pour les gens avec des fétiches pour les pieds. 

Point Intéressant : Les théoriciens du fétichisme au tournant de XIXe et XXe siècle, comme Havelock Ellis, ont écrit à propos de la fascination des pieds. 

« Sa chaussure, malgré la mode, avait un talon haut, mince et délié, ce qui rendait son pied mignon, plus mignon encore, et sa jambe plus-fine, en même temps, que la hauteur de son talon l’obligeait à marcher d’une manière plus molle et moins assurée ; Ce qui donne aux femmes quelque chose de plus voluptueux et même plus tendre ».  Il s’agit certainement de l’avis personnel de l’écrivain Ellis. Paradoxalement les Bourgeois avaient commencé à changer au XIXe siècle.  Le confort était devenu une préoccupation principale. 

Le fétiche pour les pieds : C’était un développement vers une sexualité portée sur le pied.  C’était associé à une société de loisirs et de plaisir charnel. C’était quelque chose qui était montré dans les maisons closes.  

Autour du rideau il y avait encore d’autres chaussures intéressantes qui pouvait être comme de véritables pièces d’art. Celles-ci peuvent certainement être portées… par exemple une paire portée par Beyoncé.

Malheureusement l’exposition est déjà terminée, mais j’espère que vous avez aimé l’article et vous l’ avez trouvé intéressant. En plus de l’exposition et du livre concernant l’exposition j’ai fait aussi une petite recherche sur les sujets qui m’intéressent. 

Les Chaussures sont vraiment le grand plaisir non pas seulement pour les femmes, mais aussi pour les hommes. 

Vous savez, les images en disent souvent plus que beaucoup de mots.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.